L’Homme et ses trois éthiques

stephanelupasco
Stéphane Lupasco

 

Ce qui est intéressant, c’est l’introduction d’une éthique du contradictoire dans le domaine de la psychanalyse. Comment, pratiquement, dans un dialogue à deux, éveiller la contradiction ?

Il est plus facile d’éveiller les sens de quelqu’un, de provoquer ce qui est du domaine de la matière ou de la macrophysique, mais il est très difficile d’éveiller « l’âme », d’éveiller l’esprit quand il est complètement conditionné dans un schéma. Comment être ce provocateur qui permette de déclencher quelque chose de nouveau ?

La compréhension de cette éthique du contradictoire, de cette triéthique, conduit à la conclusion de l’abandon de l’idée d’une personnalité unique de l’homme, de moi unique. S’il y a trois éthiques qui fonctionnent dans l’homme et que l’on arrive pas à maîtriser l’équilibre entre ces trois matières, entre ces trois éthiques, on verra inévitablement des personnalités différentes se former en nous. Mais la maîtrise est-elle le but ?

Soit l’homogénéisation, soit l’hétérogénéisation, soit l’état T de ce « Tiers Inclus », cet équilibre en devenir entre semi-homogénéisation et semi-hétérogénéisation, soit différentes combinaisons entre les trois aspects vont créer une multitude, une légion de personnalités qui vont agir à des moments différents au nom de ce même moi unique, une sorte « d’usurpateur » du moi unique. Cette triéthique amène la psychanalyse à penser que l’homme est multiple.

Considérons aussi l’idée de la potentialité comme siège de la conscience. Là aussi, opérons un renversement. Ce n’est pas le subconscient qui doit être amené au niveau de ce qu’on appelle le conscient éveillé, mais plutôt l’inverse. Il s’agit de mener une vie subconsciente de plus en plus riche. Parce que la vie subconsciente est le siège de la potentialité, elle est le siège de la conscience, le siège du vrai moi.

Il y a donc un double renversement de sens. Le subconscient devient la réalité, l’élément qui est le siège de ce qui est la réalité de l’homme.

Stéphane Lupasco in L’Homme et ses trois éthiques

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s